lundi 15 août 2016

Kimbap, rouleaux coréens

Aujourd'hui, grâce à Cuisiner pour la Paix et à Sophie, nous fêtons la Corée du Sud !

La Corée du Sud, qui forme la République de Corée, est un pays d'Asie de l'Est qui couvre la moitié sud de la péninsule coréenne. 
Sa capitale est Séoul. 
La langue officielle est le coréen, dont l'écriture est le hangŭl et la monnaie le won. 
L'animal représentant le pays est le tigre.

Au nord, son unique frontière terrestre d'une longueur de 238 km avec la Corée du Nord, est constituée par la zone démilitarisée. 

La Corée du Sud est officiellement en guerre avec la Corée du Nord, qui revendique l’intégralité de la péninsule coréenne, depuis de nombreuses années. 
(Source : Wikipédia)

J'ai choisi une recette facile a réaliser, toute simple, mais délicieuse !

La recette originale provient du site Fourchette et Bikini.

Le Kimbap (s'écrit 김밥 en écriture hangul) est un en-cas ou repas très populaire, et ressemble au maki japonais. 
Il est fait de riz blanc (밥, bap), d'huile de sésame grillé et divers autres ingrédients, l'ensemble étant roulé dans une algue séchée (김, kim) et servi froid coupé en tranches de la taille d'une bouchée. 
Le kimbap est souvent mangé lors des piques-niques ou d’événements en extérieur, ou comme un déjeuner léger avec du Kimchi (chou fermenté piquant).

Le kimbap viendrait des futomaki (太巻き, signifiant littéralement « grands rouleaux ») japonais, qui sont des makis de gros diamètre, et serait devenu populaire chez les Coréens à l'époque moderne. 


Cependant, il est différent de la version japonaise par l'assaisonnement du riz et son contenu. 
En effet, dans les makis japonais, des quantités assez significatives de vinaigre de riz doux est ajouté au riz et l'huile de sésame n'est pas utilisée traditionnellement comme cela se fait pour le kimbap. 
De même, le kimbap coréen ne contient en général pas de poisson cru et se prépare avec de nombreuses viandes et du jambon, des saucisses ou de la chair de crabe. 
(Source : Wikipédia)

Pour ma part, je ne les ai pas coupés en bouchées, et je les ai préparé à ma façon sans viande, juste avec un peu de bonite séchée.

Les kimbaps, contrairement aux makis, ne se dégustent pas avec de la sauce soja, mais avec du kimchi.
Malheureusement, je n'ai pas trouvé de kimchi, je les ai donc dégusté avec une sauce moutarde et... de la sauce soja (je n'ai pas pu résister)...
 
Pour 4 kimbaps
125g de riz rond cru
1 carotte (Je n'en ai pas mis)
1 concombre (Je n'en ai pas mis)
4 feuilles de nori
2 cuillères à soupe d'huile de sésame
1 cuillère à soupe de graines de sésame
Des tiges d'oignons verts
De la bonite séchée
De la laitue
Pour la sauce
2 cuillères à café de sauce soja
1 cuillère à soupe d'eau
Un peu de sucre
1 cuillère à café de moutarde
1 cuillère à café de vinaigre de riz 
1. Laver le riz et le faire cuire. Réserver.
2. Couper la carotte et le concombre dans le sens de la longueur en petits bâtonnets
3. Dans une poêle, faire revenir la carotte dans un peu d'huile de sésame et du sel
4. Préparer la sauce en mélangeant tous les ingrédients ensemble
5. Mélanger le riz avec l'huile de sésame restante et la moitié des graines de sésame
6. Étaler la feuille de nori, disposer dessus un peu de riz dans la longueur, ajouter un bâtonnet de carotte, un bâtonnet de concombre, une tige d'oignon, de la bonite et de la laitue.
7. Rouler la feuille de nori sur elle-même en serrant bien pour en faire un boudin
8. Saupoudrer de graines de sésame sur le dessus
9. Servir avec la sauce à la moutarde

Bonne dégustation !

8 commentaires:

  1. wow une recette superbe, excellente participation
    bisous

    RépondreSupprimer
  2. Hum géniale cette recette qui nous fait voyager.

    RépondreSupprimer
  3. très belle découverte!!!! bisous

    RépondreSupprimer
  4. ca doit etre super bon ca j'adore la cuisine du monde
    grosse bise

    RépondreSupprimer
  5. Je me souviens avoir goûté des kimpab à Séoul et c'est vraiment délicieux, belle idée d'avoir fait cette recette ma belle et merci pour ta jolie participation à "Cuisiner pour la paix". Gros bisous

    RépondreSupprimer
  6. Et bien çà me donne terriblement envie d'essayer !

    RépondreSupprimer
  7. Très sympa cette recette, et puis ça change un peu des makis, j'adore!

    RépondreSupprimer
  8. Evidemment, tu penses bien que je suis fan de ta recette :) J'adore les futomaki, je n'ai pas encore tester la version coréenne !

    RépondreSupprimer

Laissez votre grain de sel

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...