samedi 1 octobre 2016

Galettes aux ciboules de Yilan ou Cong you bing

Aujourd'hui, grâce à Cuisiner pour la Paix et à Sophie, nous fêtons la Chine !

Je ne sais pas pour vous, mais pour moi la Chine a toujours été un pays à part.
Petite j'adorais aller au restaurant chinois avec mes parents (encore maintenant !), puis il y a eu Mulan de Disney,...
Le nom de la galette se prononce "tson", pas "con".

C'est donc la Chine que l'on fête en ce jour, la République populaire de Chine, est un pays d'Asie de l'Est. 
Avec plus de 1,3 milliard d'habitants, soit environ un sixième de la population mondiale, c'est le pays le plus peuplé du monde. 
Elle compte huit agglomérations de plus de dix millions d'habitants, dont la capitale Pékin (Beijing), Shanghai, Canton, Shenzhen et Chongqing, ainsi que plus de trente villes d'au moins deux millions d'habitants. Selon les chiffres de l'ONU, la Chine est également le plus grand pays d'Asie orientale et le troisième ou quatrième plus grand pays du monde par superficie. 

La Chine est l'une des plus anciennes civilisations au monde, et est parfois citée comme la plus ancienne civilisation continue. 
Au cours de son histoire la Chine a été à plusieurs reprises divisée puis réunifiée ; elle a été par deux fois entièrement conquise par des étrangers (par les Mongols au XIIIe siècle et par les Mandchous au XVIIe siècle), bien que ceux-ci aient fini par adopter les coutumes et le système administratif chinois pour gouverner l'empire. 
La dernière dynastie impériale, les Qing (la dynastie d'origine mandchoue qui régnait sur le pays depuis 1644), a connu une période de déclin durant la phase d'expansion coloniale des pays occidentaux, menant le pays de défaite en défaite à partir des guerres de l'opium. 
C'est seulement après la victoire contre l'armée japonaise en 1945 que la Chine a pu se libérer des interventions étrangères. 
La République populaire de Chine est proclamée le 1er octobre 1949, à la suite de la victoire militaire du Parti communiste chinois. 

La Chine a connu une période néolithique et des âges des métaux plutôt tardive par rapport à l'Anatolie et à la Mésopotamie, mais elle a été et reste le foyer de nombreuses innovations dans les domaines dessciences et des arts. 
Elle est à l'origine de nombreuses inventions majeures telles la boussole, le papier, le billet de banque ou la poudre à canon. 

Côté cuisine, la cuisine chinoise est une des plus réputées au monde, et sans doute celle qui comporte le plus de variations. 
Il faut plutôt parler de cuisines chinoises car l’aspect régional est fondamental. 
Malgré une continuité remarquable dans l’histoire de cette cuisine, l’apparition de cuisines régionales telles que nous les connaissons aujourd’hui est un phénomène assez récent, datant souvent du XIXe siècle. 
La première grande division régionale est celle du blé, plus anciennement millet au Nord et du riz au Sud.
(Sources : Wikipédia)

Le plat que je vous propose  est une spécialité de Yilan, une ville de la côte Est de Taiwan. 
Ils ont là bas une sorte de ciboule géante qui ressemble beaucoup à un poireau, est très connue dans toute l'île, ici j'ai utilisé des verts d'oignon. 
Le pliage n'est pas la méthode traditionnelle, mais celle de Margot Zhang, d'où est tirée également la recette.
C'est très facile à faire, ça demande juste un peu de temps !

La recette originale est tirée du blog Recettes d'une Chinoise.
 
 Pour 4 galettes
200g de farine
140ml d'eau bouillante
Une pincée de sel
100g de ciboules
1 cuillère à café d'huile de sésame
Un peu de poivre
2 à 3 cuillères à soupe d'huile végétale pour la cuisson
1. Laver et couper les tiges de ciboules en fines rondelles
2. Dans un bol, les mélanger avec l'huile de sésame et le sel
3. Réserver au frais
4. Dans un saladier, mettre la farine et y verser petit à petit l'eau bouillante en mélangeant en même temps avec un ustensile pour obtenir des petits grumeaux
5. A force de mélanger, des grandes grumeaux vont commencer à se former en lieu et place des petits, à ce moment, pétrir avec les mains pour rendre la pâte lisse et homogène
6. La pâte obtenue doit être souple et un peu collante
7. Laisser reposer la pâte à température ambiante avec un linge humidifié dessus pendant 15 minutes
8. Diviser la pâte en 4 parties, et étaler chaque morceau en bande de 25 cm de long, large de +/-7 à 8 cm
9. Tenir la bande horizontalement <--->
9. Mettre les ciboules au centre de la bande et rabattre la partie gauche sur 2-3 cm
10. Ramener les parties hautes et basses de la bande vers le centre et les souder ensemble pour obtenir un boudin fourré de ciboules
11. Rouler le boudin sur lui-même, et appuyer ensuite dessus pour l'aplatir et obtenir une galette épaisse fourrée
12. Chauffer l'huile sur feu moyen et faire dorer les galettes dedans pendant 5 minutes de chaque côté
13. La galette doit être croustillante à l'extérieur et fondante à l'intérieur

Bonne dégustation !

2 commentaires:

  1. coucou Aurélie,
    un grand merci pour ta belle recette, aujourd'hui c'est un festival de saveurs pour "cuisiner pour la paix", Tu avances bien pour ton tour du monde culinaire pour la paix, Bravo à toi. Gros bisous

    RépondreSupprimer
  2. Comme tu peux l'imaginer, je suis totalement fan de ta recette ! J'adore ça :)

    RépondreSupprimer

Laissez votre grain de sel

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...