dimanche 23 décembre 2018

Oyaki

Nouvelle escale de Cuisiner pour la Paix, instauré par Sophie de la Tendresse en Cuisine, qui nous emmène au Pays du Soleil Levant, le Japon.

J'avais envie de présenter autre chose que des sushis, des ramens,...
C'est grâce au livre de Laure Kié, Cuisine Japonnaise : les bases, aux éditions Mango, que je peux vous proposer ces oyakis, ces petits pains fourrés aux légumes.

Le Japon est un pays insulaire de l’Asie de l’Est, situé entre l’océan Pacifique et la mer du Japon, à l’est de la Chine, de la Corée et de la Russie
Étymologiquement, les kanjis (caractères chinois) qui composent le nom du Japon signifient « pays (国, kuni) d’origine (本, hon) du Soleil (日, ni) » ; c’est ainsi que le Japon est désigné comme le « pays du soleil levant ».

Le Japon forme, depuis 1945, un archipel de 6 852 îles de plus de 100 m², dont les quatre plus grandes sont Hokkaidō, Honshū, Shikoku, et Kyūshū représentant à elles seules 95% de la superficie terrestre du pays. 
L’archipel s’étend sur plus de trois mille kilomètres. 
La plupart des îles sont montagneuses, parfois volcaniques ; par exemple, le plus haut sommet du Japon, le mont Fuji (3 776 m), est un volcan (inactif depuis 1707). 

Les recherches archéologiques démontrent que le Japon était peuplé dès la période du Paléolithique supérieur. 
Les premières mentions écrites du Japon sont de brèves apparitions dans des textes de l’histoire chinoise du Ie siècle. 
L’histoire du Japon est caractérisée par des périodes de grande influence dans le monde extérieur suivies par de longues périodes d’isolement. 
Depuis l’adoption de sa constitution en 1947, le Japon a maintenu une monarchie constitutionnelle avec un empereur et un parlement élu, la Diète.

C’est un pays développé, avec un niveau de vie très élevé et la plus longue espérance de vie au monde selon les estimations de l’ONU. 
Mais ce tableau idyllique ne doit pas masquer d’importants problèmes qui pèsent sur l’avenir du pays: le Japon souffre d’un des taux de natalité les plus bas du monde, très en dessous du seuil de renouvellement des générations. 
Le pays est actuellement en déclin démographique. 
(Source : Wikipédia)

 Pour la pâte
100g de farine blanche de blé
100g de farine de riz
1/2 cuillère à café de sel
Pour la farce
1 belle carotte pelée et coupée en petits dés
200g de haricots verts équeutés et coupés en petits tronçons
3 cuillères à soupe de miso blanc
1 cuillère à soupe d'huile (olive pour moi)
1/2 cuillère à soupe d'huile de sésame grillé
2 cuillères à soupe de sucre semoule
1. Dans un saladier, mélanger les 2 farines et ajouter 120ml d'eau
2. Mélanger à la main pour obtenir une pâte homogène et souple
3. Laisser reposer 15 minutes sous un torchon humide
4. Partager la pâte en 8 morceaux
5. Étaler chaque morceau au rouleau à pâtisserie pour faire des disques de +/-8cm de diamètre
6. Dans un wok, faire revenir les légumes dans l'huile chaude pendant +/-3 minutes
7. Ajouter 100ml d'eau, couvrir, baisser le feu et laisser cuire jusqu'à absorption de l'eau
8. Dans un bol, mélanger le miso et le sucre
9. Ajouter le miso sucré aux légumes et prolonger la cuisson de 2 minutes
10. Déposer 2 cuillères à soupe de farce au centre des ronds de pâte
11. Fermer en scellant bien les bords
12. Faire chauffer l'huile de sésame dans un wok et faire revenir les oyakis jusqu'à ce qu'ils soient dorés de chaque côté
13. Verser de l'eau à mi-hauteur, couvrir et faire cuire à feu vif jusqu'à évaporation totale de l'eau
14. Ôter le couvercle et laisser cuire encore 2 minutes de chaque côté

Bonne dégustation !

vegane, vegan, cuisine vegane

2 commentaires:

  1. Au Japon on fait beaucoup d'oyaki pour les bébés de 12- 18 mois.

    RépondreSupprimer
  2. j'ai cru que c'était de petites omelettes farcies au départ ! L'idée que ce soit de délicieux petits pains me tente encore plus !!

    RépondreSupprimer

Laissez votre grain de sel

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...