jeudi 21 juillet 2016

Toatjespap ou la purée aux crevettes grises

Ce plat, j'en ai rêvé depuis que j'ai vu une émission sur la Belgique, avec un pêcheur qui part avec son cheval pêcher ses crevettes grises et qu'un restaurateur en achète pour faire cette recette !
Il s'agit d'une recette typiquement belge, de la région de la mer du Nord, en Flandres Occidentale, et qui est en fait une purée de pommes de terre avec des crevettes grises, le tout agrémenté d'un œuf, normalement poché (ici nous avons accompagné d'un œuf sur le plat).
En Belgique, l'or gris, le caviar de la mer du Nord, ou tout simplement la crevette grise, est pêchée à cheval (enfin, était, maintenant il n'en reste qu'une petite dizaine qui pratique) !
C'est une pratique ancestrale de 500 ans, qui se pratique à marée basse.
Le pêcheur, habillé d'un ciré jaune, botté de cuissardes jaunes en caoutchouc et coiffé d'un chapeau jaune, est assis sur le dos de son cheval qui, dans l'eau jusqu'au poitrail, traîne derrière lui le lourd chalut. 
Ce sont pour la plupart de robustes et gros chevaux de labour.
Ce type de pêche artisanale exige du pêcheur une bonne connaissance du cheval comme de la mer, des marées et un haut degré de confiance entre l'homme et l'animal.

Cette pratique est classée au Patrimoine Mondial de UNESCO depuis 2013.
Si les hommes ont toujours le monopole de la pêche à cheval, notez cependant également que les femmes (les « Stienestekers ») pratiquent quant à elles la pêche de crevettes à pied.

Avec cette recette je participe à Cuisiner pour la Paix a été instauré par Sophie de La Tendresse en Cuisine, pour fêter mon cher pays : la Belgique ♥


Pour 4 personnes
 2kg de pommes de terre
Lait battu frais
Beurre
4 œufs
400g de crevettes grises
Persil plat haché
Noix de muscade

1. Éplucher les pommes de terre
2. Faire cuire les pommes de terre dans de l'eau légèrement salée
3. Égoutter les pommes de terre et les réduire en purée
4. Y mélanger un filet de lait battu (selon la texture souhaitée) et une noix de beurre
5. Ajouter du poivre, du sel et de la noix de muscade
6. Pocher les œufs, en fouettant l'eau bouillante vinaigrée pour créer un tourbillon jusqu'à ce que le blanc d'œuf ait coagulé. Ou faites-vous des œufs sur le plat,ou encore  à la coque.
7. Faire brunir une noix de beurre dans une casserole et y réchauffer la purée dans qu'elle cuise
8. Dresser les assiettes en y déposant une noix de purée, mettre l'œuf, arroser d'un filet de beurre noisette, ajouter les crevettes et le persil

Bonne dégustation !

7 commentaires:

  1. C'est vrai que c'est bon ! Surtout avec de vraies crevettes grises bien fraîches et pelées à la main !

    RépondreSupprimer
  2. Il a l'air délicieux ton plat ; je découvre ton blog grâce à ton passage chez moi. Bonne journée.

    RépondreSupprimer
  3. c'est trop bon j'adore les crevettes a toutes les sauces
    grosse bise

    RépondreSupprimer
  4. Je ne connaissais pas du tout cette recette et ça a l'air absolument délicieux, merci Aurélie pour cette jolie participation à "Cuisiner pour la paix", gros bisous

    RépondreSupprimer
  5. rhooo j'aime tout (ou presque) !! je me rappelle à une époque ça nous prenait de partir en moto pour arriver tôt à la minque et se faire un petit dej avec des pistolets et des crevettes :) je garde ta recette, par contre le lait battu c'est au-dessus de mes forces haha j'aime pas du tout !! bisous

    RépondreSupprimer

Laissez votre grain de sel

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...