lundi 3 octobre 2016

Bretzels allemand

Aujourd'hui, grâce à Cuisiner pour la Paix et à Sophie, nous fêtons nos voisins allemands !

Pour l'occasion, j'ai voulu faire des bretzels !
Je n'aime pas ceux sous forme de crackers que l'on nous vend pour l'apéritif, donc je partais avec un apriori, mais les "vrais", avec de la pâte sont succulents !

L'Alsace et l'Allemagne se "disputent" la paternité de ces brioches, mais j'ai fait le façonnage allemand, donc mes bretzels sont allemands :)

Les bretzels sont une base de pâte de brioche, pochée dans une solution de bicarbonate de soude, en forme de nœud, et recouvert d'éclats de gros sel.
Il est originaire du sud de l'Allemagne et est très répandu en Alsace, dans le nord de la Suisse, en Autriche, au Grand-Duché de Luxembourg et, dès le milieu du XIXe siècle, aux États-Unis.
Le bretzel devrait être mangé le jour de sa fabrication, ce que l'on a plus ou moins fait, c'était tellement bon.

À Malmedy, en Belgique, le bretzel est appelé britzèl en wallon, et est utilisé pour décorer un des costumes traditionnels du carnaval de Malmedy : le Boulanger (Boldjî en wallon).

Selon une histoire locale, le bretzel serait né en 1477. 
Un boulanger de la cour, se serait fait emprisonner par le roi après avoir mal cuit son pain. 
Il risquait d'être exécuté. 
Cependant, la femme du boulanger aurait supplié le roi de laisser à son homme une dernière chance. Ainsi, le roi lui aurait imposé cet ultimatum : le boulanger serait sauvé s'il inventait, sous trois jours, un pain « au travers duquel le Soleil brillerait trois fois ». 
Alors que le boulanger était dans sa cuisine et cherchait désespérément à inventer une nouvelle recette, il vit à travers la fenêtre de la cuisine sa femme prier à genoux pour lui, les bras posés sur sa poitrine en forme de croix. 
En voyant ainsi sa femme, le boulanger eut une idée : il croisa les deux extrémités d'un ruban de pâte, pour reproduire la posture qu'avait adoptée sa femme, formant ainsi trois trous, à travers lesquels le Soleil pouvait briller trois fois, comme l'exigeait le roi. 
Mais au dernier moment, avant d'enfourner ces pains qui seront plus tard appelés« Bretzels », le chat fit tomber un produit utilisé d'habitude pour nettoyer les plaques de four. 
Étant donné que le boulanger n'avait plus assez de temps pour pétrir une nouvelle pâte, il les enfourna ainsi et ce produit renversé par le chat, une solution de bicarbonate de soude, donna naissance au bretzel saumuré.

La recette originale provient du livre "Tour du monde de la Street Food" de Stéphanie de Turckheim et Sylvie Girard-Lagorce aux éditions Place des Victoires.
 Pour 10 bretzels
500g de farine
10g de levure boulangère
30cl de lait tiède
1 pincée de sucre
30g de beurre à température ambiante
2 cuillères à soupe de bicarbonate alimentaire
2 cuillères à café de sel fin
2 cuillères à soupe de gros sel

1. Verser dans la cuve de la MAP le lait et la levure
2. Délayer la levure dans le lait
3. Ajouter la farine, 1 cuillère à café de sel fin, le sucre et le beurre
4. Lancer le programme "pâte seule"
5. A la fin du programme, dégazer la pâte, la couvrir d'un linge propre et la laisser gonfler 1 heure à l'abri des courants d'air
6. Fariner le plan de travail et étaler la pâte dessus à l'aide d'un rouleau
7. Partager la pâte en 10 morceaux égaux
8. Former un boudin avec chaque morceaux, d'une longueur de +/-15 centimètres
9. Façonner le boudin en bretzel en formant un arc de cercle avec la pâte
10. Croiser les 2 extrémités du boudin
11. Faire passer l'extrémité du dessus sous l'autre extrémité pour former une torsade
12. Ramener les 2 extrémités sur l'arc de cercle du bas et bien souder les extrémités sur l'arc de cercle
13. Porter à ébullition 1.5 litre d'eau dans une casserole, y ajouter l'autre cuillère à café de sel fin et le bicarbonate
14. Plonger les bretzels un à un ou deux par deux maximum dans l'eau bouillante pendant quelques minutes. Ils sont prêts quand ils remontent à la surface. Les égoutter sur du papier absorbant
15. Sur une plaque allant au four, mettre du papier sulfurisé et y disposer les bretzels
16. Les saupoudrer de gros sel et leur faire des entailles à l'aide d'un couteau
17. Les enfourner pendant 15 minutes dans un four préchauffé à 200°
18. Les laisser refroidir sur une grille avant de les déguster

Bonne dégustation !

4 commentaires:

  1. Ils sont joliment réussis tes bretzels !

    RépondreSupprimer
  2. J'adore ça les bretzels, mais mon homme d'origine alsacienne te ferait des yeux fâchés car il te dirait que ce n'est pas allemand ce façonnage mais alsacien...lol
    L'important c'est de se régaler

    RépondreSupprimer
  3. J'aime beaucoup les bretzels, j'aurais voulu en faire pour l'oktoberfest mais j'ai eu d'autres plans, pas grave j'en ferai bien un jour ou l'autre! comme c'est poché finalement je me dis que ça doit ressembler un peu au bagel dans la manière de mes réaliser! je n'avais pas percuté avant! bref en tout cas les tiens ont l'air carrément délicieux, bravo:

    RépondreSupprimer
  4. Tes bretzels allemands sont superbes. Avec un peu de cream cheese j'adore ça :) !

    RépondreSupprimer

Laissez votre grain de sel

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...