jeudi 26 janvier 2017

Pain Damper

Nouvelle année, nouveau tour du monde !
Grâce à Sophie et à Cuisiner pour la paix, c'est l'occasion de découvrir un nouveau pays et de nouvelles coutumes !

Aujourd'hui, nous partons en Australie !

L'Australie est un pays de l'hémisphère sud dont la superficie couvre la plus grande partie de l'Océanie. 
En plus de l'île éponyme, l'Australie comprend également la Tasmanie ainsi que d’autres îles des océans Austral, Pacifique et Indien. 

Peuplée depuis plus de 50 000 ans par les Aborigènes, l'île a été visitée de manière sporadique, notamment par des pêcheurs venus du nord, puis par des marins néerlandais. 
À partir du XVIIe siècle, explorateurs et marchands européens reconnaîtront les côtes, mais ce n’est qu’en 1770 que la moitié orientale de l'île sera officiellement revendiquée par la Grande-Bretagne et le 26 janvier 1788 — jour de la fête nationale australienne — que sera fondée la colonie pénitentiaire de Nouvelle-Galles du Sud. 

La langue nationale est l'anglais et la monnaie le dollar australien. 
Sa capitale est Canberra. 

Du côté de la cuisine, depuis 50 000 ans, les Aborigènes ont mangé une cuisine à base d'animaux et de plantes originaires de leur région : kangourous grillés, fruits de mer, miel, baies, etc.

À partir de 1788, la cuisine australienne a été basée sur la cuisine britannique apportée dans le pays par les premiers colons. 
Elle est généralement composée de tartes, de viande, principalement de bœuf et d'agneau, mais aussi parfois du kangourou : steaks, côtelettes grillées et autres généralement accompagnée de légumes (combinaison connue familièrement sous le nom d'« une viande et trois légumes »).

Cette cuisine a vu arriver, du fait de l'origine multiculturelle des nouveaux immigrés australiens au cours des 40 ou 50 dernières années, une cuisine avec une variété de plats méditerranéens et asiatiques. 
Ces influences culinaires multiculturelles sont fréquemment étiquetées du terme générique Modern Australian. 
Les traditions britanniques persistent encore à plusieurs niveaux, par exemple avec les fish 'n chips qui restent populaires dans le secteur des plats à emporter.
(Source : Wikipédia)

Ce n'est pas du kangourou, mais un pain que je vous présente aujourd'hui : le damper !
La gastronomie australienne est souvent directement inspirée de recettes venues du Bush (savane, zones peu peuplées). 
C’est le cas du damper, une sorte de pain traditionnellement consommée dans ce pays. 
Le damper est un pain légèrement brioché, qui à l’origine était cuit sur des pierres chaudes, dans le bush. 
Ce pain est compact, et se déguste aussi bien avec du sucré qu’avec du salé. 
Certains entouraient la pâte autour d’un bâton, afin de la faire cuire directement sur les flammes. 
Le damper était durant l’époque coloniale la base de l’alimentation dans le bush, dans la mesure où il se conservait très bien, tel un gâteau sec.
Le damper est toujours très consommé en Australie, vendu dans la plupart des épiceries ou pâtisseries du pays. 
Il demeure incontournable lors des fêtes, et dans les repas familiaux, apprécié des grands et des petits. 
(Source : ekladata)

La recette provient du blog de notre chère Sophie !

Par contre, le pain est très dense, pas du tout aéré comme une brioche, mais c'est normal :)

 
 450g de farine
1 sachet de levure chimique
80g de beurre froid (j'ai utilisé de la margarine)
1 cuillère à café rase de sel
185ml de lait (écrémé pour moi)
Un peu d'eau (1/4 de verre)

1. Dans la cuve de la MAP, mettre la farine, la levure, le sel et le beurre
2. Avec les mains, malaxer le tout, le but est que toute la farine rentre en contact avec le beurre
3. Ajouter le lait et l'eau
4. Lancer le programme "pâte seule"
5. Dans un plat allant au four, disposer du papier cuisson sur lequel vous allez mettre un peu de farine
6. A la fin du programme, disposer le pâton sur le papier cuisson recouvert de farine et le former en boule
7. Faire 8 entailles sur le dessus, comme pour faire des portions et le recouvrir d'un peu de farine
8. Enfourner pour 45 minutes dans un four préchauffé à 200°

Bonne dégustation !

4 commentaires:

  1. Coucou Aurélie, un grand merci à toi pour avoir ainsi joliment continuer la ronde de "Cuisiner pour la paix". Merci pour ta présence amicale. Gros bisous

    RépondreSupprimer
  2. Je préfère le pain avec une mie bien aérée mais il est néanmois très beau et il ferait de bien belles tartines !! merci Aurélie ! bises

    RépondreSupprimer
  3. La boulangerie à côté de chez nous sert un pain brioché que j'adore, je note précieusement :)

    RépondreSupprimer
  4. Je ne connaissais pas ce pain australien (en même temps, je ne connais pas grand chose de leurs spécialités), tu l'as super bien réussi en tout cas !

    RépondreSupprimer

Laissez votre grain de sel

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...