mercredi 22 novembre 2017

Al konafa

Cette fois, grâce à Cuisiner pour la Paix et Sophie, nous nous envolons au Liban !

Le Liban est un État du Proche-Orient, en grande partie montagneux. 
Il partage ses frontières avec la Syrie au nord et Israël. 
Beyrouth en est la capitale.

La langue officielle est l'arabe. 
Le français, ayant perdu ce statut, est une langue seconde, employée notamment dans l'enseignement (tout comme l'anglais). 
La monnaie officielle est la livre libanaise.

Du fait de sa composition pluriconfessionnelle, le Liban est doté d'un système politique fondé sur une répartition du pouvoir proportionnelle au poids de chaque communauté religieuse, c'est le confessionnalisme.

Comme entité géopolitique et tel qu'il existe dans ses frontières actuelles, l'État libanais est créé en 1920 sous le nom de Grand Liban par la France par adjonction au territoire du Moutassarrifat du Mont-Liban (entité autonome de l'Empire ottoman) de territoires qui appartenaient aux deux Wilaya ottomans de Beyrouth et de Damas. 
La France avait été alors, à la suite du démantèlement de l'empire ottoman, mandatée par la Société des Nations pour développer et moderniser certains territoires ex-ottomans.

En 1926, le pays adopte sa première constitution, devient officiellement une République, prend le nom de République libanaise.

Son histoire, son système politique et la variété de sa culture, de sa démographie religieuse et de sa géographie en font un pays à part et original du Proche-Orient. 
Le Liban a été occupé au cours des siècles par diverses civilisations. 
Il est aussi réputé pour sa gastronomie et pour sa musique. 
Entre son indépendance et le début de la guerre civile qui le ravage de 1975 à 1990, le pays connait une période de relative prospérité économique et de stabilité politique, permises par la forte croissance des secteurs du tourisme, de l'agriculture ainsi que du secteur des finances et des services (banque, assurances...). 
Dans cette période, le pays est de ce fait considéré comme le coffre-fort du Levant et comme « La Suisse du Moyen-Orient », en raison de son poids et de sa puissance financière. 
Le Liban attire alors de nombreux touristes, en grande partie parce que Beyrouth, la capitale, est connue comme le « Paris du Moyen-Orient ». 

Immédiatement après la fin de la guerre civile, de grands efforts sont faits pour reconstruire les infrastructures du pays et une économie viable, par le biais d'investissements colossaux de l'État, de l'Arabie saoudite, de l'Union européenne et de quelques pays du Golfe Persique. 
Cependant, la guerre israélo-libanaise de 2006 met un terme à l'afflux touristique et cause des dommages estimés à environ 3 milliards de dollars américains sans compter le ralentissement économique qui s'en est suivi.
(Source : Wikipédia)

Je vous propose ce dessert très surprenant et également délicieux !
A accompagner d'un thé à la menthe :)

La recette orignale provient du blog Safran Cannelle.
 
250g de cheveux d'ange (konafa)
 100g de fromage crème type Philadelphia (light pour moi)
1 boule de mozzarella râpée ou coupée en dés
100g de beurre fondu
Pistaches
Sirop
2 verres d'eau
1 verre de sucre
Eau de fleur d'oranger
Jus de citron

1. Dans une casserole, faire chauffer l'eau et le sucre et porter à ébullition pendant 10 minutes
2. Ajouter ensuite le jus de citron et réserver
3. A l'aide de ciseaux, couper les cheveux d'ange (on en met partout ^^)
4. Les imbiber de beurre fondu, laisser reposer 5 minutes
5. Dans un plat allant au four, déposer dans le fond la moitié de la konafa
6. Ajouter les 2 fromages
7. Recouvrir avec le reste de la konafa
8. Enfourner dans un four préchauffé à 160° pendant 50 minutes
9. A la sortie du four, verser le sirop fait un peu plus tôt dessus
10. Saupoudrer de pistaches concassées


Bonne dégustation !

3 commentaires:

  1. Quelle joie tu me fais aujourd'hui en participant à Cuisiner pour la paix. Merci pour ta fidélité, pour tes recherches toujours originales et gourmandes à travers le monde et pour cet élan amical vis-à-vis des autres peuples à travers le monde. Merci pour ta jolie présence. Gros bisous Aurélie

    RépondreSupprimer
  2. un très joli dessert bien parfumé avec le citron et la fleur d'oranger
    excellent après-midi

    RépondreSupprimer

Laissez votre grain de sel

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...