mardi 1 janvier 2019

Krémová cesnačka: Soupe à l’ail slovaque

On commence l'année avec une participation à Cuisiner pour la Paix, instauré par Sophie de la Tendresse en Cuisine, qui me tient toujours autant à cœur ! 
Laissez-moi vous emmener en Slovaquie !

La Slovaquie est un pays situé en Europe centrale, au cœur de l'Europe continentale et à l'est de l'Union européenne, dont elle est membre depuis 2004. 
Ses pays frontaliers sont la Pologne, l'Ukraine, la Hongrie, l'Autriche et la République tchèque. 
De 1918 à 1939, puis du 4 avril 1945 au 31 décembre 1992, elle a fait partie de la Tchécoslovaquie.

La cuisine est fortement influencée par les cuisines hongroise, autrichienne et slave, on retrouve donc sur les tables la goulasch, les Strudels et borchtch. 
Mais le plat national est un plat typiquement montagnard qui s'appelle halušky au brynza et qui consiste en un plat de gnocchis au fromage de brebis appelé Bryndza. 
Deux autres plats, des galettes de pommes de terre et une soupe aux choux présente sur toutes les tables le soir de Noël sont à signaler.

Les alcools traditionnels slovaques sont des alcools forts à base de prune (slivovica) et de baie de genévrier (Borovička). 
Les régions viticoles sont traditionnellement orientées vers la production de vin blanc dont le vin de Tokaj produit dans le sud-est de la région de Košice.
(Source : Wikipédia)

La recette originale provient du blog Trick or Trip.
 8 gousses d’ail
3 cuillères à soupe d’huile (olive pour moi)
750ml de bouillon de légumes
2 cuillères à soupe de farine
Poivre
Sel
250ml de crème végétale
100 g de fromage végétal (mozzarella végétale râpée pour moi)
Pain frais non coupé
Persil ou ciboulette frais
1. Éplucher l’ail, le couper grossièrement
2. Faire revenir l’ail dans l’huile sans le faire brunir
3. Saupoudrer de farine
4. Verser le bouillon, ajouter le sel, le poivre
5. Laisser cuire jusqu'à ce que l’ail remonte à la surface
6. Pendant ce temps, couper le haut du pain pour obtenir un couvercle
7. Creuser le pain pour ne laisser que la moitié de la mie pour l'utiliser comme soupière
8. Aplatir la mie restante dans le fond et sur les côtés
9. Ajouter la crème végétale à la soupe puis mixer
10. Verser dans la "soupière" puis recouvrir de fromage râpé végétal et d’un peu d’herbe fraîchement coupée

Bonne dégustation !



vegane, vegan, cuisine vegane

9 commentaires:

  1. C'est un bien joli cadeau que tu offres à Cuisiner pour la paix pour commencer l'année. J'ai mis mon blog en veille sauf pour les recettes de mes amies blogueuses et Cuisiner pour la paix ! Je vais tout de suite l'intégrer. Belle année à toi Aurélie, je te souhaite plein de joies, de réussites et bien entendu de découvertes gourmandes ! Gros bisous

    RépondreSupprimer
  2. une jolie découverte de ce pays et originale de présenter cette soupe dans un pain
    une bonne soirée

    RépondreSupprimer
  3. Oh ça m'a l'air bon ça, je ne connaissais pas du tout
    petite question, tu participe toujours au défi #46 recette autour d'un ingrédient? sur les noix? tu m'avais donné boule de noix de cajou façon fromage, il fallait poster la recette le 3
    J'en profites pour te souhaiter une belle année
    Tiens moi au courant pour le défi
    bise

    RépondreSupprimer
  4. Oh tout a fait le genre de recette dans laquelle je n hesiterai pas a plonger la tete la premiere..
    Miam

    RépondreSupprimer
  5. C'est super original, c'est très tentant
    Merci pour ta recette
    Bises et belle journée

    RépondreSupprimer
  6. j'adore la présentation dans le pain. C'est ultra gourmand ! Dommage que j'apprécie aussi peu l'ail!

    RépondreSupprimer
  7. voila encore un joli voyage gourmand, merci!!!! bisous bisous

    RépondreSupprimer
  8. La présentation de cette soupe aillée dans du pain est superbe ! Cela doit être très goûteux.

    RépondreSupprimer
  9. Extrêmement appétissant. A Prague également, on utilise le pain comme une soupière, c'est épatant !

    RépondreSupprimer

Laissez votre grain de sel

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...